Enquête PISA 2018 : la France accentue les inégalités sociales

Enquête PISA 2018 : la France accentue les inégalités sociales

 

 

Le 3 décembre dernier, les résultats de l’enquête PISA 2018 sur les compétences (en maths, sciences et compréhension de l’écrit) des élèves de 15 ans dans 79 pays ont été publiés par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique). Cette enquête de référence a été réalisée auprès de 600 000 élèves, dont 6 308 en France. Elle permet tous les trois ans à chaque pays d’évaluer son système éducatif.

 

Cette édition portait une attention particulière à la compréhension de l’écrit. On n’observe pas de variations fortes de niveau entre 2015 et 2018 pour la France : légère baisse en compréhension de l’écrit (- 6 points) et en sciences (- 2 points), légère augmentation en mathématiques (+2 points).

 

Les élèves français se classent très légèrement au-dessus de la moyenne dans les trois domaines testés dans un système toujours très inégalitaire.  En effet, la France reste marquée par un fort déterminisme social : c’est l’un des pays où la réussite des élèves est la plus liée à leur origine sociale et où l’écart de performance est le plus fort entre les élèves de milieux favorisés et les élèves de milieux défavorisés. Les élèves issus des milieux défavorisés sont ainsi 5 fois plus nombreux que ceux des milieux favorisés à ne pas atteindre le niveau minimal en lecture. En outre, « les élèves les plus faibles sont plus souvent regroupés dans les mêmes établissements » que dans d’autres pays.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Copyright ©2017, CRIL54. Webmaster : contact@cril54.org

Mentions légales | Plan du site

 

 

Formulaire d'inscription à notre lettre d'information (afin de recevoir régulièrement les actualités du CRIL54)
Une fois abonné.e, vos données personnelles seront protégées et utilisées seulement pour l'envoi de nos lettres d'information.